Présentation

Fort du succès du 4L Trophy et devant l’enthousiasme grandissant de la gente féminine devant ce type d’aventure, Jean-Jacques REY, rejoint par sa fille Géraldine, crée en 2001 le Trophée Roses des Sables, compétition exclusivement réservée aux femmes, qui s’inscrit dans la grande tradition des rallyes raids africains.

Chaque jour, à bord d’un 4×4, d’un SSV (type de buggy), d’un quad ou d’une moto, les participantes s’élancent sur les pistes marocaines munies d’un road book et d’une boussole.

Objectif : rallier l’arche d’arrivée en suivant au plus près le parcours tracé par l’organisation, en respectant les fameux contrôles de passage (CP). Le Trophée Roses des Sables n’est pas une course de vitesse (pas de chronométrage), mais bien une épreuve d’orientation. Le classement désigne comme vainqueur l’équipage qui a réalisé le moins de kilomètres tout en respectant les règles de sécurité et les CP virtuel et réels.

Tout au long de l’étape quotidienne, des commissaires de course sont installés et valident le passage des participantes.

Un CP non pointé à la suite d’une erreur de navigation, et ce sont des points qui s’envolent au classement. Lorsqu’au cœur d’un désert sans repère, trois pistes s’étirent vers l’infini, il s’agit de bien déchiffrer le road book pour choisir la bonne ! Pas si simple... Le talent des pilotes est également mis à rude épreuve par les pièges des oueds ramollis par la chaleur, et par le franchissement des dunes, attendu mais redouté par les participantes, comme la traditionnelle étape dite « marathon », en autonomie totale pendant deux jours. Après l’étape, les Roses prennent leurs quartiers dans des bivouacs organisés, ou à l’hôtel pour les jours de départ et d’arrivée.

La philosophie du Trophée, consiste, au travers d’un financement réaliste, à permettre à chaque femme d’accéder à une compétition internationale dotée d’une forte dimension humaine.